L'expression n'a pas été trouvée dans les questions et réponses. Veuillez en essayer une autre.

Général

Qui sommes-nous ?

WeSave est une marque déposée de la société Anatec SAS.

Anatec est immatriculée sur le Registre Unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance ORIAS (vous pouvez vérifier cette immatriculation sur le site www.orias.fr) sous le numéro d’immatriculation 15 004 968.

Anatec dispose du statut CIF (Conseiller en Investissements Financiers), enregistré auprès de l’ANACOFI-CIF (Association Nationale des Conseil Financiers-CIF), association professionnelle agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Anatec dispose également du statut de Courtier en assurance positionné dans la catégorie « b » visé à l’article L 520-1 II 1° du Code des assurances comme intermédiaire, n’étant pas soumis à une obligation contractuelle de travailler exclusivement avec une ou plusieurs entreprises d’assurance.

Quelles sont nos valeurs ?

WeSave a créé une offre unique : des experts en gestion d’actifs et en gestion de patrimoine se sont associés à une équipe d’ingénieurs et de data scientists pour créer le premier service de gestion privée hybride qui concurrence directement les services haut de gamme des banques privées.

Notre offre repose sur 3 piliers fondateurs: 1. Un service d’épargne haut de gamme animé par des conseillers en gestion de patrimoine dédiés, 2. Une gestion de conviction portée par une équipe de gérants experts, 3.Une épargne améliorée car désintermédiée, indépendante et 100% digitale.

Qu’est-ce qui différencie WeSave d’un acteur bancaire classique ?

La première différence que vous constaterez en utilisant WeSave est sa facilité d’usage. Sa navigation simple et son ergonomie innovante vous feront découvrir une nouvelle expérience d’utilisation. WeSave, c’est avant tout une nouvelle façon d’épargner.

Premièrement et contrairement aux produits d’épargne bancaires tels que les livrets d’épargne ou les contrats d’assurance-vie en fonds en euros, certes garantis en capital mais aux rendements des plus faibles, il y a une possibilité que votre investissement WeSave Patrimoine fluctuent à la hausse comme à la baisse en fonction des conditions de marchés. WeSave vous permet d’accéder à une offre plus complète qu’une solution classique, en effet nous allions la garantie d’un fonds en euros avec la flexibilité de supports plus dynamiques.

La seconde innovation que nous vous offrons est justement de vous proposer un produit qui corresponde au plus près de vos attentes, une gestion personnalisée et affinée grâce à votre profil de risque, à vos attentes en matière de risque et d’horizon de placement. Ainsi vous êtes maître de choisir le degré de risque que vous souhaitez prendre dans la gestion que vous confiez au savoir-faire de notre équipe de gestion.

Enfin, nous affichons des frais bien plus faibles qu’une banque classique avec une solution 100% dématérialisée.

Qu’est-ce qui différencie WeSave des solutions digitales et algorithmiques sur le marché ?

WeSave se démarque des solutions exclusivement digitales (plateformes Internet) et algorithmiques (robo advisor) qui ne permettent pas de répondre à l’ensemble des attentes d’une clientèle patrimoniale exigeante. Le sens du service occupe une place importante dans notre philosophie.

Nous attachons une attention particulière à offrir un suivi de qualité dans la durée. En effet, nous prenons soin de vous proposer des solutions adaptées au regard de votre situation familiale, professionnelle, patrimoniale et fiscale ainsi que vos objectifs patrimoniaux et vos projets.

Nous sélectionnons également les investissements que nous vous proposons en toute indépendance et selon des critères de qualité de service et de fiabilité dans le temps.

Comment puis-je adhérer aux services de WeSave ?

Pour devenir membre WeSave, vous devez tout d’abord nous indiquer vos nom/prénom/numéro de téléphone mobile. Une fois ces informations renseignées, vous avez la possibilité de devenir membre :

  • Soit en continuant par vous-même via Linkedin/Google Plus/Facebook connect. Vous aurez alors directement accès à votre espace personnel et pourrez effectuer vos simulations d’épargne, compléter votre profil et renseigner vos objectifs.
  • Soit en prenant un rendez-vous avec un conseiller. Il peut s’agir d’un rendez-vous téléphonique, physique ou via visio-conférence. Lors de votre rendez-vous, vous pourrez échanger sur vos problématiques patrimoniales ainsi que sur vos souhaits de gestion de votre épargne.

Suite à ce rendez-vous personnalisé, vous aurez accès à votre espace en ligne afin de réaliser vos simulations d’épargne, compléter votre profil et renseigner vos objectifs. Quel que soit la solution que vous choisissez, weSave s’évertue à rendre vos démarches les plus fluides afin de vous procurer la meilleure expérience d’épargne.

Quelles sont les mesures de sécurité mises en place ?

Il est tout d’abord essentiel de préciser que WeSave n’encaisse jamais de fonds de la part de ses clients. En effet, tout acte de souscription ou versement est adressé à l’ordre exclusif de notre partenaire assureur Suravenir. Il n’y a donc de ce point de vue aucun risque quant aux transferts de fonds au niveau de WeSave.

En complément, pour tout acte de rachat, sortie de fonds, le virement ne peut être effectué que sur le compte bancaire correspondant au RIB que le souscripteur a préalablement fourni à WeSave. Ce RIB ne peut être qu’au nom exclusif de l’assuré. En cas de fraude, le compte destinataire des fonds ne pourrait donc qu’être celui de l’assuré.

Que se passe-t-il si WeSave venait à cesser son activité ?

En cas de cessation d’activité de WeSave, il n’y a aucun risque quant aux fonds investis par les épargnants, dans la mesure où le dépositaire des fonds est notre partenaire assureur Suravenir. WeSave n’encaisse aucun fonds de la part de ses clients.

Les conséquences pour l’épargnant se limiteraient donc à :
• Un changement d’interlocuteur,
• La fin du conseil par WeSave à Suravenir sur les opérations de gestion financière.

Que faire en cas de réclamation ou de litige ?

Pour tout réclamation relative à sa souscription, le souscripteur doit consulter dans un premier temps son conseiller Anatec.

La démarche à suivre est précisée ici : Gestion des réclamations

Les enveloppes Assurance-Vie et Capitalisation

Puis-je changer d’avis après ma souscription ?

Le contrat WeSave Patrimoine (Assurance-Vie) et le contrat WeSave Patrimoine Capi (Capitalisation) sont des contrats qui vous permettent d’activer votre droit à la renonciation durant le délai légal de 30 jours à compter de la réception des Conditions Particulières de votre contrat.

Mon argent est-il bloqué ?

En cours de vie de votre contrat, de la même façon que vous êtes libre d’alimenter celui-ci quand vous le voulez, vous êtes parfaitement libre de retirer ce dont vous avez besoin quand vous le souhaitez, de façon partielle ou totale.

Dans le cas d’un rachat total de votre contrat, nous vous conseillons malgré tout de contacter l’un de nos conseillers au préalable. En effet, bien que notre contrat n’ait aucuns frais en cas de sortie de fonds, une fiscalité, en fonction de l’antériorité fiscale du contrat, est appliquée dès lors que votre contrat est en plus-value. Il est donc judicieux de faire un point sur votre opération avant d’acter celle-ci.

Important : un investissement en ETF étant soumis aux fluctuations des marchés financiers, à la hausse comme à la baisse, il n’est donc pas garanti en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Est-il possible de transférer un contrat d’assurance-vie existant chez WeSave ?

La législation en vigueur ne permet pas le transfert d’un contrat d’assurance-vie existant. Vous ne pouvez donc pas bénéficier de l’offre WeSave sur un contrat ouvert auprès d’une autre compagnie d’assurance. Cependant, ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie afin de prendre date est un excellent réflexe patrimonial.

En effet, souscrire à plusieurs contrats d’assurance-vie permet de segmenter différents objectifs en fonction de leur horizon de réalisation. De plus, une diversification des contrats d’assurance vie permet d’accéder à différents types de profils de risque et de gestion financière. En effet, les rendements se suivent et… ne se ressemblent pas toujours. En fonction de l’horizon de placement et du projet, la prise de risque d’un contrat à un autre peut être différente.

Disposer de plusieurs contrats peut permettre également une optimisation de la fiscalité sur les plus-values. L’ouverture de plusieurs contrats permet d’optimiser la fiscalité en cas de retrait, en limitant les prélèvements sur un contrat fortement fiscalisé.

Il est également possible d’optimiser le bénéfice du contrat. Le bénéficiaire du contrat d’assurance vie a la possibilité de ne pas accepter le bénéfice d’un contrat, au profit du (des) bénéficiaire(s) de second rang. Avec un seul contrat, le bénéficiaire peut se trouver face à un dilemme. Même s’il n’a pas besoin de la totalité des capitaux accumulés sur son contrat, il ne peut qu’accepter ou non le bénéfice de ce dernier. Avec plusieurs contrats, ce problème disparaît.

À quelle fiscalité est imposée mon épargne en cas de rachat ?

À l’occasion d’un rachat les plus-values sont taxées, en fonction de l’âge du contrat et du choix de l'épargnant entre Prélèvement Forfaitaire Libératoire et Intégration des plus-values dans le revenu imposable :

  • 0 à 4 ans : PFL à 35% ou intégration des plus-values à l’IR
  • 4 à 8 ans : PFL à 15% ou intégration des plus-values à l’IR
  • Après 8 ans :
    Abattement annuel de 4600 € pour un célibataire / 9200 € pour un couple soumis à imposition commune
    Au-delà de l’abattement : PFL de 7.5% ou intégration des plus-values à l’IR

En cas de rachat, partiel ou total, des prélèvements sociaux de 15,5% sont appliqués.

Le choix de l’option fiscale est libre, et non définitif. Vous pouvez le modifier d’une opération de rachat à une autre en fonction de l’évolution de votre situation personnelle et de l’antériorité fiscale de votre contrat.

Attention : En cas de rachat total, nous vous conseillons de privilégier un rachat partiel maximum, consistant à ne laisser que le montant minimum nécessaire afin de conserver votre contrat ouvert. Vous en préserverez ainsi l’antériorité fiscale et pourrez réutiliser votre contrat pour un futur projet.

Suis-je pénalisé en cas de rachat avant 8 ans ?

Un rachat est une opération par laquelle l’assureur va verser, à la demande du souscripteur du contrat d’assurance-vie, ou du contrat de capitalisation, toute ou partie de l’épargne acquise sur le contrat. Un rachat peut être total ou partiel.

Quand le rachat porte sur la totalité de l’épargne acquise, il s’agit d’un rachat total, entraînant la clôture du contrat (ou le dénouement du contrat). En revanche, lorsqu’il s’agit d’un rachat portant sur une partie de l’épargne acquise, on parle de rachat partiel. Suite à cela, le contrat se poursuit avec une épargne capitalisée réduite de la somme retirée au titre du rachat.

En effectuant un rachat partiel avant 8 ans, la fiscalité sera moins avantageuse que sur un contrat ayant une antériorité fiscale supérieur à 8 ans. Cependant, la fiscalité de l’enveloppe assurance-vie ou capitalisation reste avantageuse même avant 8 ans. Les spécificités du contrat restent également inchangés après un rachat. La valorisation des sommes versées continue en franchise d’impôt et les rachats ou versements complémentaires sont toujours possibles à tout moment.

L’assurance-vie pour obtenir des revenus complémentaires ?

L’assurance-vie est le plus souvent considérée comme un placement financier de capitalisation à fiscalité avantageuse. Il permet en effet de se constituer une épargne, de la valoriser ou encore de mettre en place une prévoyance ou développer un capital.
Exemples : se constituer des revenus complémentaires pour la retraite, constituer un capital pour les études de ses enfants, constituer des liquidités afin de régler des droits de succession ou encore valoriser une épargne afin de maintenir le niveau de vie de sa famille en cas de décès.

D’un point de vue économique, l’assurance-vie permet de sélectionner des supports d'investissements en fonction de différents objectifs et aversion aux risques. Le souscripteur bénéficie également d’un capital garanti pour la partie des sommes investies sur le fonds en euros du contrat, il n’a également aucune limite de versement et dispose d’une souplesse de gestion (rachats programmés ou non, avances).

Le souscripteur peut également bénéficier d’une sortie des sommes investies sous forme de capital ou bien de rente.

Fiscalement, les plus-values réalisées sur un contrat d’assurance-vie sont imposées soit au barème progressif de l’impôt sur le revenu soit au taux du prélèvement forfaitaire libératoire. De plus et quelque soit le mode d’imposition choisi, un abattement annuel de 4 600 € (personne seule) ou 9 200 € (couples soumis à l’imposition commune) vient s’appliquer sur l’assiette soumise à l’imposition (hors prélèvements sociaux).

Quels sont les avantages de l’assurance-vie en terme de transmission ?

L’assurance-vie est également un très bon outil de transmission de patrimoine. C’est un outil qui peut permettre de transmettre un capital ou une rente à ses héritiers dans un cadre fiscal privilégié.

Plus particulièrement, l’assurance-vie peut être utilisé afin d’avantager une personne de son choix ou pour transmettre un capital à une personne qui serait plus fortement taxée par le biais de donations ou legs classiques.

Qu’est-ce que la clause bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie ?

Le bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie est celui qui recueille la prestation définie au décès du souscripteur assuré. Le bénéficiaire est donc mentionné dans la clause bénéficiaire.

La désignation d’un ou plusieurs bénéficiaires peut être effectuée à tout moment, avant le dénouement du contrat. Il est à noter cependant, que si le souscripteur assuré ne désigne pas de bénéficiaire, ou si les bénéficiaires sont mal définis afin de pouvoir être correctement identifiés par la compagnie d’assurance, alors, au décès du souscripteur assuré, les fonds tombent dans la succession de ce dernier. Dans ce cas, la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie en terme de transmission ne sera pas applicable.

Il est également à noter que la désignation d’un bénéficiaire, que ce dernier ait accepté ou non, rend le contrat insaisissable pour les créanciers éventuels du souscripteur assuré.

Enfin, nous vous rappelons qu’adapter votre clause bénéficiaire en fonction de l’évolution de votre situation familiale, de vos objectifs patrimoniaux ou encore de la législation en vigueur est indispensable.

La gestion de l’épargne avec WeSave

Quel est le montant minimum de souscription ?

Le montant minimum de souscription est de 10 000 € par contrat (sauf offres exceptionnelles).

Ce minimum de souscription correspond à une volonté de notre part de proposer une gestion sous mandat personnalisée accessible à partir d’un montant bien plus accessible que la moyenne du marché français. En effet, dans la pratique française le montant d’accès à une gestion sous mandat se situe autour des 250 000 €.

WeSave vous propose une gestion sous mandat en architecture ouverte avec un univers de fonds très large. Cette gestion déléguée simplifie également la gestion du timing d’entrée sur les différents supports d’investissement, ce qui est particulièrement opportun dans un contexte de marché complexe et volatile. Nous vous proposons une gestion sur mesure et unique, en fonction de votre profil de risque, avec un accompagnement par des professionnels de la gestion d’actifs et de la gestion de patrimoine, cela en toute transparence.

Enfin, nous vous rappelons que vous avez la possibilité d’effectuer de nouveaux versements sur vos contrats à tout moment et autant de fois que vous le souhaitez, et ce dès 100 €.

À quel objectif de performance puis-je prétendre ?

Notre approche se base sur l’adéquation entre l’organisation de votre patrimoine et vos objectifs de vie. À travers cette approche, nous nous attachons à définir votre profil investisseur au vu de votre situation familiale, professionnelle, patrimoniale et fiscale. Ce profil investisseur détermine alors votre aversion aux risques qui vient ensuite déterminer les supports d’investissements sur lesquels votre épargne sera investie.

Nos profils d’épargnants sont classés de 1 à 10, du plus prudent au plus dynamique. En fonction du votre, l’objectif de performance auquel vous pouvez prétendre est spécifique. Vous trouverez des informations précises une fois que vous aurez accès à la simulation d’épargne dans la partie connectée de notre offre.

Mon investissement est-il garanti ?

Comme pour tout contrat d’assurance-vie ou de capitalisation multisupports, les fonds investis peuvent effectivement être pour tout ou partie garantis en capital, dès lors qu’ils sont investis sur le fonds en euros dudit contrat.

L’investissement en unités de compte n’étant quant à lui pas garanti, il représente un risque de perte de capital.

Afin de répondre au mieux aux attentes des épargnants, WeSave propose 10 profils d’épargnants associés à des portefeuilles dont la composition traduit son appétence au risque. Afin de piloter le risque de façon optimale, nous intégrons un fonds en euros, garanti en capital, dont la pondération dépend du profil choisi. Chaque épargnant aura ainsi une maîtrise totale de son degré de risque.

Comment est investi mon argent ?

Afin d’optimiser la diversification des portefeuilles tout en maintenant un niveau de coût le plus acceptable possible, WeSave conseille d’investir au travers d’OPCVM (Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières) et plus particulièrement en ETF (Exchange-Traded Funds). Ceux-ci permettent de répliquer au plus près une thématique, qu’elle soit indicielle, sectorielle, géographique (...).

La sélection de ces supports est en architecture ouverte, parmi les principales sociétés de gestion du marché, afin de ne retenir dans l’univers d’investissement que les ETF que nous jugeons être les plus pertinents et avantageux.

Qu’est-ce qu’un fond indiciel coté (Exchange-Traded Fund - ETF) ?

Un ETF offre à l’investisseur une exposition à un sous-jacent. Ce sous-jacent peut être un indice, une zone géographique, un ensemble d’actions, d’obligations, de matières premières ou certains actifs qui ne sont pas facilement accessibles à tous les acteurs. En achetant une part d’ETF, l’investisseur gagne donc une exposition à un panier de titres financiers sans avoir à les acheter individuellement et payer des commissions sur chaque transaction.
Contrairement à d’autres fonds, les ETFs sont cotés en continu sur les marchés boursiers et leur prix est connu de tous en tout temps.

Pourquoi utilisons-nous des ETFs ?

Les ETFs sont peu chers, transparents et cotés en continu. Par exemple, un ETF qui réplique la performance du CAC 40 coutera en moyenne 0,2% par an de la totalité des encours contre 2% par an pour des fonds traditionnels. Les coûts sont ainsi divisés par 10. De plus, comme une action classique, un ETF est coté en continu ce qui rend l’investissement assez flexible pour une gestion de portefeuille. Ce n’est pas le cas des autres fonds qui n’offrent un prix d’échange qu’une fois par jour.
Dans notre objectif de démocratisation de la gestion d’épargne, ces produits à faible coût mais tout autant, si ce n’est plus, efficaces que les fonds classiques, nous permettent de gérer et diversifier les portefeuilles à un moindre coût.

Comment sélections-nous les ETFs ?

Lorsque l’équipe de gestion a identifié certaines thématiques porteuses, il convient alors de déterminer les meilleurs supports d’investissements à adopter. Pour chaque classe d’actifs, nous sélectionnons ce que nous pensons être le meilleur ETF. Afin d’identifier ces ETFs, nous nous appuyons sur différents critères qualitatifs et quantitatifs :

a- La composition des indices sous-jacent

Il convient d’être vigilant dans la sélection des ETFs car, par construction, certains indices voient leurs performances être particulièrement dépendantes du comportement d’un très petit nombre de leurs composants, ce qui n’est pas nécessairement souhaitable. De ce fait, l’équipe de gestion s’attache à privilégier les indices bénéficiant, par construction, d’une très bonne mutualisation intrinsèque de leurs risques spécifiques (degré de concentration pays, degré de concentration sectoriel, liquidité boursière des composants, etc.), sauf à souhaiter précisément s’engager provisoirement sur un tel risque spécifique.

b- Utilisation de fonds UCITS

Nous ne retenons que des ETFs satisfaisant à la norme UCITS car celle-ci permet d’assurer la protection des investisseurs à hauteur de 90% de la valeur des actifs dans le cas des ETFs synthétiques, et 100% pour les ETFs physiques. Ainsi, dans le cas d’un défaut (ou faillite) d’un ETF, nous serons sûr de récupérer au moins 90% de la valeur de nos investissements. Les ETFs qui ne sont pas UCITS n’offrent pas cette protection à l’investisseur.

c- L’ETF existe depuis plus de 2 ans

Cette contrainte nous permet d’analyser de manière rétroactive les caractéristiques de l’ETF. Cette analyse nous permet de s’assurer qu’il répond bien aux objectifs attendus par la gestion en termes de couple rendement/risque, qualité de réplication, structure de coût, etc.
Sans cet historique, il n’est pas possible d’appréhender le comportement d’un ETF vis-à-vis de son sous-jacent.

d- Tri en fonction de l’erreur de suivi

L’erreur de suivi, ou tracking error en anglais, nous permet de mesurer l’efficacité d’un ETF à répliquer son indice sous-jacent. Nous ne sélectionnons que des ETFs avec une erreur de suivi très faible pour être certain que l’exposition que nous obtenons correspond effectivement à nos choix d’allocations.
Par exemple, un ETF CAC 40 avec une erreur de suivi élevée nous indique qu’il ne réplique pas efficacement l’évolution du CAC 40. Dès lors, il n’est pas possible d’investir de manière efficace car la performance obtenue ne correspondra pas à celle du CAC 40.

e- Taille et liquidité de l’ETF sur les marchés

Dans la gestion d’actifs, la liquidité est un facteur très important car elle permet d’échanger les titres souhaités au moment et au prix désirés.
Nous souhaitons investir dans des ETFs liquides afin de s’assurer que nos décisions d’investissement puissent être effectuées de manière efficace. Ce critère nous permet d’être sûr que nous n’investirons pas d’importantes sommes dans un ETF dont le volume échangé est trop petit.

f- Tri en fonction du coût de l’ETF

À caractéristiques comparables, nous optons toujours pour l’ETF le moins cher afin de vous offrir la solution d’épargne la moins couteuse possible.

Dans quelle devise les ETFs sont-ils libellés ?

L’ensemble des ETFs que nous utilisons sont cotés en euro. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que certains ETFs, même s’ils sont cotés en euro sont exposés à un risque de taux de change. Lorsque nous investissons dans un ETF, nous gardons à l’esprit ce risque de change et selon les anticipations de marché que nous avons, nous pourrons également utiliser des ETFs couverts du risque de change afin de neutraliser ce risque.
Par exemple, un ETF coté en euro et non couvert cherchant à répliquer la performance du S&P500 (indice d’actions américaines) nous exposera également au taux de change Euro/Dollar.

Quels sont les risques des ETFs ?

Le risque le plus important est celui de l’erreur de suivi c’est pourquoi nous la monitorons à chaque instant.
Les ETFs synthétiques exposent l’investisseur à un risque de défaut de la contrepartie de l’ETF (celle qui assure que l’ETF offre une faible erreur de suivi). Dans le cas d’un ETF à réplication physique, la pratique du « prêt de titres » peut également introduire un risque de défaut. Pour diminuer ce risque, nous concentrons nos investissements dans des fonds UCITS et nous effectuons un travail de vérifications pour mesurer le plus possible le risque de contrepartie d’un ETF.

Chez WeSave, nous construisons et conseillons des allocations d’actifs en votre nom en investissant dans des ETFs. Les ETFs offrent une exposition à un indice, une zone géographique, un ensemble d’actions, d’obligations, de matières premières ou certains actifs qui ne sont pas facilement accessibles à tous les acteurs sans avoir à les acheter individuellement et payer des commissions sur chaque transaction. Nous investissons dans des ETFs liquides et ayant une faible erreur de suivi. Le processus de sélection des ETFs est réalisé par notre équipe de gestion pour s’assurer que les ETFs utilisés correspondent à vos besoins.

Ai-je accès à l’historique de performance ?

Oui, nous sommes transparents sur notre historique de performances et mettons à jour ces données quotidiennement. Nous vous présentons les rendements “nets de frais” et hors fiscalité, les enveloppes fiscales assurance-vie et capitalisation ayant une fiscalité dégressive dans le temps.

Nous vous rappelons que les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie de performances futures. Les performances passées que vous découvrez sur notre plateforme sont simulées et basées sur l’historique des transactions que notre stratégie a générée en se basant sur l’évolution des cours passés.

Quels sont les frais prélevés par WeSave ?

Les frais de la solution proposée par WeSave sont principalement de 2 natures :

  • les frais propres au contrat de la gamme WeSave Patrimoine (frais de gestion) : 0,60% / an
  • les frais du mandat de gestion WeSave : 0,70% / an
  • les frais courant liés aux ETF : 0,30% maximum / an

Par cette tarification, WeSave s’engage à aligner ses intérêts sur les vôtres en toute transparence en appliquant des frais réduits et très compétitifs.

Que signifie le mandat d’arbitrage en assurance-vie ?

En souscrivant un contrat WeSave Patrimoine (assurance-vie) ou WeSave Patrimoine Capi (capitalisation), vous donnez mandat à l’assureur Suravenir d’effectuer en votre nom et pour votre compte la sélection des supports d’investissement sur votre contrat en fonction de votre profil d’orientation de gestion et les différents arbitrages nécessaires sans avoir à vous consulter au préalable.

Dans le cadre de ce mandat, WeSave intervient en tant que conseiller auprès de Suravenir grâce à son équipe de conseillers-gérants. WeSave fournit à Suravenir des conseils en allocation d’actifs qui peuvent être ensuite implémentés par Suravenir.

Adhérer à WeSave

Puis-je souscrire à un contrat de la gamme WeSave Patrimoine ?

Oui, vous pouvez même en souscrire plusieurs (par exemple un par objectif patrimonial que vous vous fixez, en fonction de l’horizon de placement et de la prise de risque que vous envisagez pour chacun d’eux).

D’une façon générale, toute personne de nationalité européenne et résidente en France, peut souscrire un contrat WeSave.

Pour connaître les cas particuliers ou nous poser vos questions, contactez-nous par mail sur [email protected], par chat ou en prenant rendez-vous avec l’un de nos conseillers patrimoniaux.

Puis-je souscrire à un contrat WeSave si je suis non résident fiscal français ?

Si vous avez souscrit un contrat WeSave en étant résident fiscal français, vous pouvez tout à fait conserver votre contrat et continuer de l’alimenter en étant non résident fiscal. Il est cependant important de nous notifier votre changement d’adresse fiscale afin de prendre en compte la fiscalité applicable à votre contrat.

Si vous êtes non-résident fiscal français et que vous souhaitez accéder à notre offre, certaines restrictions réglementaires ne permettent pas automatiquement de souscrire.
Si c’est votre cas, contactez-nous par mail sur [email protected], par chat ou en prenant rendez-vous avec l’un de nos conseillers patrimoniaux, afin d’évaluer ensemble la faisabilité de votre souscription.

Puis-je souscrire à un contrat weSave pour mes enfants mineurs ?

Il est parfaitement possible d’ouvrir un contrat WeSave Patrimoine pour un enfant mineur. Celui-ci devra être souscrit par ses deux représentants légaux au nom de l’enfant.

D’un point de vue patrimonial il est même conseillé de souscrire un contrat dès que possible pour ses enfants afin de commencer à faire courir la fiscalité du contrat (prise de date fiscale).
Dans bien des cas cela permet d’envisager un horizon de placement à long terme laissant ainsi à notre équipe de gérants la possibilité d’exprimer pleinement son expérience et son savoir-faire. Concrètement vous pouvez ainsi constituer un capital utile au financement des études de vos enfants, de leur permis de conduire, etc.

Puis-je stopper mon engagement à tout moment ?

Le contrats de la gamme WeSave Patrimoine sont des contrats qui vous permettent d’activer votre droit à la renonciation durant le délai légal de 30 jours à compter de la réception des Conditions Particulières de votre contrat.

En cours de vie de votre contrat, de la même façon que vous êtes libre d’alimenter celui-ci quand vous le voulez, vous êtes parfaitement libre de retirer ce dont vous avez besoin quand vous le souhaitez, de façon partielle ou totale, avec une procédure rapide et 100% en ligne.

Mot de passe perdu ?

Si vous avez perdu ou oublié le mot de passe de votre accès personnel, cliquez sur “espace privé” en haut à droite de la page d’accueil de notre site internet.

Cliquez ensuite sur “Mot de passe oublié”, en bas de la fenêtre qui apparaît au centre de la page.

Sécurité

Quelles sont les procédures de sécurité mises en place ?

La relation de confiance que nous souhaitons développer avec nos membres ne peut reposer que sur une volonté permanente de dépasser les standards de sécurité communément retrouvés dans l’univers bancaire.

Procédures de sécurité misent en place :

  • - Chiffrement des échanges de données

    Nous utilisons des algorithmes de chiffrement SSL 256-bit permettant une sécurité optimale de communication des données transitant vers nos serveurs et inversement.

  • - Double authentification

    Lors des procédures considérées comme sensibles (opérations de versement ou de rachat), nous avons mis en place une procédure de double authentification. Il sera nécessaire d’effectuer la procédure standard d’identification par l’email personnel et le mot de passe. Une authentification par envoi de code chiffré temporaire par sms vient s’ajouter au processus.

  • - Expiration de session

    La connection à votre espace personnel sera automatiquement coupée après une inactivité de 20 minutes sur le site. Il sera alors nécessaire de procéder à une nouvelle authentification pour un nouvel accès à votre espace membre.

  • - Architecture serveur

    Nous avons mis en place une architecture distribuée de nos systèmes permettant une continuité de service en cas de problèmes serveurs.
    Un système de sauvegarde automatique sur des serveurs sécurisés dédiés permet de palier à tout incident serveur majeur.

  • - Cryptage de l’ensemble des documents confidentiels

    L’ensemble de vos données confidentielles (pièces justificatives) est crypté avant d’être sauvegardé sur nos serveurs.
    Vos documents personnels (pièces justificatives et autres) sont stockés cryptés sur nos serveurs dédiés.

Il est à noter que WeSave n’est pas dépositaire des fonds. Les fonds sont hébergés chez notre partenaire assureur Suravenir, filiale assurance du groupe Crédit Mutuel Arkea.

Il nous semble important de rappeler qu’il est nécessaire de veiller à sa propre sécurité sur internet. Afin de vous informer sur les procédures à connaître en matière de sécurité sur internet, voici les 10 règles de base éditées par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information.

http://www.ssi.gouv.fr/particulier/precautions-elementaires/dix-regles-de-base/

Erreur 500

Une erreur est survenue. Veuillez actualiser la page ou réessayer plus tard.